Storyplayr et le théâtre d’ombres

Atelier à la médiathèque Françoise Sagan

Un atelier avec Storyplayr ce n’est pas forcément un atelier UNIQUEMENT avec Storyplayr. La bibliothèque Françoise Sagan a par exemple organisé un atelier avec théâtre d’ombre autour de l’histoire Le petit chaperon chinois.

Voici un compte-rendu de cet atelier :

Lecture, enregistrement et théâtre chinois autour du petit chaperon chinois,
MERCREDI 30 MARS 2016 – 14H30/16H30

Effectif : 2 personnes (Laurence C. + Mona) pour 8 enfants.
Durée : 2 heures. ( 3h préférables )
Matériel nécessaire (prévoir environ 10 euros) :

  • Grandes feuilles blanches (A3)
  • Papier canson noir
  • Petites baguettes en bois (pics à brochettes par exemple)
  • Feutres noirs, ciseaux, scotch
  • Lampe de poche
  • Butaï

Nécessité d’avoir des enfants lecteurs, atelier à réaliser à partir de 7 ans.

DÉROULEMENT DE LA LECTURE DE L’HISTOIRE

Explication de l’atelier aux enfants.
Première lecture à voix haute de la part des bibliothécaires, pour que les enfants puissent prendre connaissance de l’histoire.
Quels sont les personnages de l’histoire ? Les enfants citent chacun des prénoms, puis les rôles sont distribués entre eux.
Chaque page est enregistrée par les enfants. D’abord, la page est lue pour qu’ils s’entraînent, puis ils l’enregistrent tous ensemble.
Une fois terminé, projection de l’album numérisé sur storyplayr pour une écoute de la version lue par les enfants.

MISE EN PLACE D’UN THÉÂTRE CHINOIS

Découverte de ce qu’est un théâtre chinois : Présentation du livre Le petit chaperon rouge de la collection « Le Petit Théâtre d’ombres » chez Gallimard jeunesse pour expliquer le fonctionnement du théâtre d’ombres.

Atelier de création pour construire un petite théâtre d’ombres à partir du conte.

Le groupe est divisé en 2 :

  • une partie des enfants fabrique les marionnettes du loup, de la grand-mère, du PCR et du chasseur
  • et l’autre partie dessine les décors au feutre sur les feuilles blanches au format A3.

Pour les marionnettes : les enfants dessinent ou décalquent la silhouette des personnages puis les bibliothécaires découpent les silhouettes.

Les décors dessinés sont : la maison du PCR, la forêt, la maison de la grand-mère, et le lit de la grand-mère. Les enfants ont dessiné les décors en s’inspirant d’illustrations de différents albums ou des décors du livre de la collection « le petit théâtre d’ombres ».

Mise en scène du conte : les enfants manipulent les marionnettes et racontent l’histoire. Une lampe de poche placée derrière le butai permet d’éclairer les marionnettes et de les voir en transparence derrière les décors.

 REMARQUES À PROPOS DE CET ATELIER

  • Deux heures d’atelier était un peu court, surtout pour la partie de confection du théâtre. Trois heures seraient certainement mieux adaptées.
  • L’histoire du Petit Chaperon Chinois était peut-être un peu longue puisque, à la troisième lecture, celle de leur enregistrement, ils ont perdu leur concentration et ont souhaité passer à l’étape suivante en plein milieu du conte.
  • Les enfants semblent avoir pris beaucoup de plaisir à s’enregistrer lire cette histoire, tout autant qu’ils en ont pris à créer les décors et les marionnettes.
  • La lecture collective du conte peut-être réalisée et intégrée à un projet plus large avec des scolaires par exemple.
  • La lecture collective permet de sensibiliser les enfants à l’écoute de l’autre.
  • Au fil de l’atelier, les enfants prenaient suffisamment confiance en eux pour parler et intervenir dans l’histoire.